Séances / Tarifs

Chaque film est projeté durant 5 séances, à raison d'un film tous les 15 jours.
La programmation est établie chaque trimestre et contient un film jeunesse, le plus souvent durant les congés scolaires.


Les séances de cinéma ont lieu les vendredi, mardi et mercredi soir à la salle de cinéma des Ollières (Grand Rue), puis le samedi et dimanche soir suivant à la salle municipale de Saint Cierge.


Tarifs : 5 euros/adulte - carte de 6 entrées pour 25 euros
3 euros/enfant - carte de 6 entrées pour 15 euros

mercredi 18 mars 2015

Des étrangers dans la ville

Des étrangers dans la ville

Les Ollières sur Eyrieux
Vendredi  24 avril 2015      20H30


         
Entrée libre     
                
(participation au chapeau)   

Cette projection sera suivie d'un débat en présence de :                
Marcel Trillat, réalisateur          
Raymond Chauveau, Hervé Goix, du Collectif Migrants CGT     

Nota Bene : ce film sera projeté la veille, le jeudi 23 avril 2015, à 20 H 00, au Cinéma Le Vivarais de Privas (1 Bis Cours du Temple), dans les mêmes conditions. Cette soirée sera organisée par RESF Privas soutenue par CGT, MRAP, Carrefour Laïque,…     

Vente de DVD à l'issue de la projection 
DVD comprenant 2 films de Marcel Trillat :             
"Étranges étrangers"         "Des étrangers dans la ville"    

Synopsis du film "Des étrangers dans la ville" (68 mn - 2014) 
Plus de quarante ans après « Étranges étrangers  », documentaire dans lequel Marcel Trillat et Fréderic Variot dénonçaient la politique suivie par la France en matière d’immigration, Marcel Trillat revient avec un cinquième volet, intitulé «Des étrangers dans la ville ». A la rencontre de ces « Étranges étrangers » d’aujourd’hui, le réalisateur s’interroge sur la manière dont ils sont accueillis et montre que peu de choses ont changé quatre décennies plus tard. À travers différents portraits, Marcel Trillat donne la parole aux hommes et femmes, victimes au quotidien de lourdes injustices sociales et économiques et nous rappelle que la France est le pays qui a, il y a longtemps, rédigé la « Déclaration Universelle des Droits de l’Homme ». En 2014, 400 000 étrangers environ vivraient en France sans permis de séjour ni titre de travail. Un chiffre qui n’a pas changé depuis de 30 ans.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire